Mes meilleurs conseils en démarrage d’entreprise

Mes meilleurs conseils en démarrage d’entreprise

Conseils-emmanuellebQuand on démarre une entreprise, ce n’est pas toujours facile d’avoir le recul nécessaire pour départir les bons conseils de ceux qui nous conviennent moins. En toute humilité, voici mon top 5 des conseils qui m’ont aidée à sortir de la brume pour y voir plus clair, et qui y sont pour beaucoup dans mon indice de bonheur actuel!

1. Méfie-toi des conseils!

Celui-là, je l’ai bien ri, mais je l’ai aussi aimé spontanément! C’est Hugo Francoeur, directeur au SAJEet lui-même entrepreneur en série, qui me l’a prodigué. Ce conseil peut sembler contradictoire, mais il devrait selon être la base de toute démarche entrepreneuriale, à savoir : se faire confiance et user de son jugement pour prendre seulement ce qui nous convient et laisser le reste de côté. Il est très possible qu’un conseil soit adapté à une personne et pas à une autre, d’où l’importance de bien se connaître. Ce qui m’amène au conseil numéro 2.

2. Prends rendez-vous avec toi-même

Cela pourra vous paraître futile et non prioritaire, puisque vous avez tant à faire! Détrompez-vous, c’est d’une importance capitale. Je me confesse : j’ai encore de la difficulté à le maintenir à mon horaire, mais chaque fois que je le fais, j’en constate les bienfaits. Prendre soin de la PDG en moi est une forme d’autoreconnaissance par laquelle je me sens valorisée et appréciée, puisque ça me permet de :

  • M’arrêter pour réfléchir : en ne m’imposant aucune attente envers moi-même, j’obtiens une bouffée d’air qui me remplit d’énergie pour continuer;
  • Constater que bien souvent que j’ai atteins et même que je dépasse les objectifs que je m’étais fixés;
  • Corriger le tir en revoyant mes priorités en fonction des activités qui ont de la valeur pour mon entreprise.

3. Apprends à reconnaître quand t’arrêter

En devenant entrepreneure, j’ai rapidement compris que j’explorerais des parties de moi que je connaissais moins. Entre autres choses, j’ai découvert que j’ai de la difficulté à reconnaître lorsque j’atteins mes limites et que je me pousse souvent au-delà. Résultat : il m’arrivait souvent de travailler plusieurs heures en continu et de me retrouver vidée de toute énergie à la fin de la journée. La tête encore bien active, je travaillais dans mon sommeil et me levais encore fatiguée le lendemain. Pas très bon pour la performance!

Notamment avec l’aide de ma précieuse coach Lucie, j’ai mis ces quelques trucs en pratique :

  • Étude de marché : c’est bien d’être au courant de ce qui se passe dans le marché, mais il faut savoir s’arrêter avant que ça nous cause du tord. Se comparer à outrance est malsain; mieux vaut se concentrer sur ses forces distinctives et foncer!
  • Développement d’affaires : se concentrer sur un maximum de 10 prospects à fois, et aller jusqu’au bout en faisant bien les suivis.
  • Gestion de temps : se limiter à trois choses par jour dans l’agenda, préserver les matins pour les activités qui demandent plus de concentration et prendre une pause de 15 minutes à chaque tranche de 90 minutes de travail.

4. Vends un service et non un prix

Merci à Nathalie Lachance qui m’a dit cette phrase magique. Elle m’a remis sur les rails alors que je luttais intérieurement avec l’établissement de mes tarifs. Quand on est dans l’industrie du service, les prix varient considérablement et on peut être tenté par une stratégie de prix en dessous de notre valeur, en pensant qu’on va s’assurer ainsi d’avoir plus de clients. C’est faux! Ce qui importe avant tout, c’est de viser la bonne clientèle, celle qui achètera vos services au prix qu’ils valent, en tenant compte de l’ensemble de votre expérience professionnelle. Une fois que j’ai commencé à comprendre qui était mon client idéal, le prix est devenu beaucoup moins problématique.

5. Sois ouverte à voir ton entreprise évoluer

Si vous êtes nouvellement en affaires, c’est possiblement dû au fait que vous avez vécu un grand changement dans votre vie : deuil, perte d’emploi, maladie, etc. Bâtir son entreprise est une façon de s’affirmer, d’assumer qui on est vraiment et de créer un emploi qui reflète nos valeurs.

Pour ma part, je voulais à tout prix que mon travail contribue à une meilleure prise en charge de la santé dans notre société. Mon idée de base était de mettre mon savoir-faire en communication au service des entrepreneurs œuvrant dans les approches alternatives (massothérapeutes, ostéopathe, acupuncteurs). Après quelque temps, je me suis rendu compte que pour être rentable, je devais faire un compromis et ouvrir aussi à des clients de plus grande envergure, ce que j’ai fait. J’ai aujourd’hui une très belle relation gagnant-gagnant avec cette clientèle, sans pour autant dénaturer mes valeurs. En me spécialisant en création de contenus web, je contribue à ma façon à nourrir mon objectif ultime, soit d’aider mon prochain.

J’espère que ce partage vous aura aidé! Et vous, quel est le meilleur conseil que vous ayez reçu dans la création de votre entreprise?

La version originale de cet article est paru sur le blogue de Niviti.

À propos de l'auteur / emmanuelle b

Communicatrice passionnée depuis plus de 15 ans, j'accompagne les entrepreneurs à bâtir une relation durable et authentique avec leur clientèle et leurs différents publics.

Derniers commentaires

  • Josée
    23 décembre 2015 at 10 h 46 min Répondre

    Très intéressant! Merci 🙂

    • emmanuelle b
      23 décembre 2015 at 12 h 00 min Répondre

      Bienvenu! Lequel de ces conseils t’a le plus parlé?

Laissez un commentaire